Ressources

Supervision

La supervision est une méthode qui participe à l’analyse des pratiques professionnelles. Elle consiste à réfléchir sur la pratique entre pairs, en bénéficiant du regard extérieur bienveillant d’une orthophoniste formatrice, à même de proposer un avis technique et un accompagnement dans les décisions thérapeutiques. La supervision est donc tournée vers le patient (cas clinique ou situation), mais elle concerne aussi plus ou moins indirectement le clinicien et sa posture de thérapeute.

Buts de la supervision

La supervision vise :

  • Une meilleure compréhension d’un cas clinique ou d’une situation
  • Une remédiation des difficultés rencontrées
  • Une meilleure compréhension de soi et de ses besoins de thérapeute

Elle souhaite donc placer l’orthophoniste supervisé.e dans une attitude réflexive. Finalement, la supervision s’inscrit dans le sens d’une formation personnelle immédiate, et à moyen terme propose un habitus d’auto-formation.

Objectifs de la supervision

  • Je prends du recul grâce au regard extérieur sur ma pratique
  • Je profite d’un temps de parole, une réflexion individualisée, sans jugement
  • Je me sens soutenu.e et rassuré.e
  • Je me sens encadré.e, moi qui, en libéral, n’appartiens à aucune équipe de référence pour valider mes décisions thérapeutiques et accompagner le transfert/contre-transfert
  • Je parviens à mieux absorber les émotions des patients et de leur famille sans que les miennes ne risquent de faire écran
  • J’améliore mon positionnement professionnel, je sais mieux recevoir la demande et les attentes propres du patient, et ainsi je peux formuler une réponse plus adaptée et par là un soin de meilleure qualité
  • Je me libère de mes questionnements
  • Je comprends mieux les problématiques et je sais y répondre, adapter mes objectifs et les moyens thérapeutiques
  • Je sais me positionner, poser un cadre
  • Je sais repérer la cause des situations compliquées et les solutionner
  • J’intègre les données théoriques reçues dans le cadre de la supervision
  • J’accepte les limites de mon internalité, les places respectives du professionnel et celle du patient et de ses aidants, pour ne pas sombrer dans le questionnement sur ma légitimité ou conclure à mon incompétence
  • Je préviens l’épuisement professionnel

Cadre pratique

La supervision : comment ça marche ?

Cette pratique nécessite de la part de l’orthophoniste supervisé.e :

  • Confiance
  • Capacité à se livrer donc honnêteté
  • Capacité à recevoir le regard extérieur donc enseignabilité

Cette pratique repose sur :

  • La garantie de la plus grande confidentialité
  • La compétence et l’expérience de l’orthophoniste superviseur
  • L’assurance de toute l’empathie et la disponibilité de l’orthophoniste superviseur

La séance de supervision a lieu en ligne, en visioconférence, si bien qu’il n’y a aucune contrainte géographique. Ne bougez pas de chez vous, la supervision vient à vous ! Nous fixons une date et un horaire, vous recevez un lien vers une plateforme de visioconférence sécurisée, et la supervision a lieu en live.

Proposition diagnostique ou thérapeutique
L’offre de supervision se décline en 2 propositions :

  • Un temps court pour recevoir un éclairage diagnostique : 30 min
  • Un temps plus long pour élaborer un avis thérapeutique sur une situation ou un cas clinique : minimum 1h

Proposition individuelle ou collective
L’offre de supervision se décline également en 2 modalités : en individuel ou en collectif :

  • La supervision individuelle a pour avantages de disposer de plus de temps de parole à soi, sans peur d’être jugé.e par les membres d’un groupe, et de recevoir un soutien personnalisé et à son rythme
  • La supervision collective quant à elle offre un partage des expériences et des avis, permet de réfléchir ensemble en bénéficiant du soutien du groupe, et d’augmenter la cohésion et la dynamique d’un cabinet.

Les études n’indiquent aucune préférence entre la supervision en groupe ou en individuel, ni en termes d’efficacité ni en termes de ressentis.

Proposition unique ou sur plusieurs sessions
L’offre de supervision met enfin à disposition des orthophonistes le choix entre :

  • Une supervision unique, à l’acte : un seul rendez-vous prévu, renouvelable en fonction des besoins
  • Ou plusieurs supervisions consécutives : une fois par mois sur un semestre par exemple. Les packs vous permettent de gérer la demande et les attentes qui sont les vôtres, au temps réel. Bref : c’est à la carte !

Cadre légal

“Depuis 2017, tout professionnel de santé se doit d’intégrer l’Evaluation des Pratiques Professionnelles dans la clinique. Dans une optique d’amélioration de la qualité des soins, la Haute Autorité de Santé (HAS) exige la mise en place de méthodologies permettant de diminuer l’écart existant entre les connaissances scientifiques et les pratiques cliniques”*

La description de notre métier comprend la compétence n°7 de l’orthophoniste : “Analyser, évaluer et faire évoluer sa pratique professionnelle.
Indicateurs : La confrontation de la pratique professionnelle avec des pairs en groupe d’analyse de la pratique est recherchée”

Or, “Dans sa mission de professionnel de santé, [l’orthophoniste] intervient également auprès (…) des professionnels de la santé (…) dans le cadre (…) d’activités d’expertise et de conseil, et de coordination des soins”**.
L’orthophoniste a donc toute légitimité à superviser ses pairs.

Déroulé

Une séance de supervision se déroule classiquement de cette manière :

  • Présentation de cas clinique/situation
  • Écoute active et questionnements pour orienter vers une démarche réflexive étayée
  • Centrage sur la problématique
  • Eclairage théorique
  • Proposition de pistes thérapeutiques

Le partage d’enregistrements audio ou vidéo est possible -recommandé !-, dans la mesure où l’orthophoniste a fait signer une autorisation écrite de la part du patient.

Effets de la supervision

  • Immédiat : soulagement, compréhension immédiate, confiance
  • Long terme : efficacité, professionnalisation, prévention de l’épuisement professionnel, accroissement de son degré d’expertise

Vous avez besoin d’un accompagnement pour assurer votre pratique clinique, cliquez-ici

*”Les apports de l’Evidence-Based Practice et de la Practive-Based Evidence : du bilan initial à l’auto-évaluation du clinicien” Julie CATTINI et Maud CLAIR-BONAIME, RO n°272, 2017
**Bulletin officiel numéro 32 du 5/9/2013